ESMC App Mobile
 
 
 

Description sommaire de l’activité ESMC SARL U

Nos services :conseils en organisation des affaires commerciales, recherche et développement de logiciels, commerce sur internet tournent essentiellement autour de l’exploitation du progiciel MCNP (Marché de Crédit en Nature Pérenne).

Nos services : conseils en organisation des affaires commerciales, recherche et développement de logiciels, commerce sur internet tournent essentiellement autour de l’exploitation du progiciel MCNP (Marché de Crédit en Nature Pérenne). Il s’agit d’une plateforme, porteuse de comptes marchands dédiés à chacune des personnes et institutions suivantes : les personnes physiques, les ménages, les entreprises, les industries et les institutions de toutes sortes, tous utilisateurs de la plateforme MCNP. Les comptes marchands logent des bons de consommation récurrente et non récurrente, des bons de salaire et des traites.

 

La plateforme MCNP est le pôle de production sans exclusion qui forme le monopole-monopsone commun pour servir d’équilibre durable au marché ordinaire de l’offre et de la demande. On distingue sur la plateforme MCNP, trois (3) grands modules qui sont les suivantes :

- le module des CRAR (Capitaux de Revalorisation et d’Accès aux Ressources),

- le module de la ZPPE (Zone Protégée pour le Partage Equitable),

- le module de la GAC (Gestion d’Action commune).

 

Ces modules fixent les règles de gestion qui définissent les rapports entre la plateforme MCNP et l’argent.

 

Sur le module des CRAR, l’argent prêté aux utilisateurs de comptes marchands par les tiers (banques, institutions financières de toutes sortes, bailleurs de fond, les aides publiques au développement,…), se distingue de ce qu’il peut rapporter au prêteur au moment du remboursement. C'est-à-dire qu’au remboursement, le capital mère prêté est remboursé en argent, tandis que, la marge qui revient au prêteur s’obtient en bons de consommation non récurrente.

 

Sur le module de la ZPPE, l’argent remboursé aux fournisseurs des Biens, Produits et Services réels reste égal au prix à l’achat. Les traites numériques doivent être libellées en ordre de prélèvement irrévocable avec un consentement formalisé entre l’exploitant ESMC et ses fournisseurs.

 

Sur le module de la GAC, il n’y a pas de remboursement en argent. Tout se solde par les bons de consommation.

 

Pour organiser la production commune généralisée à toutes les filières de biens, produits et services, le modèle ESMC met en place trois centrales en fonction des modules MCNP. On distingue :

-  la centrale d’enrôlement ;

-  la centrale d’achat et de vente avec les tiers ;

-  la centrale des marchés de la production commune.

 

1. La centrale d’enrôlement(le module des CRAR)

 

Cette centrale est mise en place principalement pour permettre aux institutions nationales et supranationales qui luttent contre la pauvreté, ainsi que les bonnes volontés de prendre en charge les personnes vulnérables en leur achetant les comptes marchands et les bons de consommation récurrente, renouvelables de façon durable.

 

Grâce à cette centrale, les porteurs de comptes marchands Opérateurs Socio-économiques (OSE) utiliseront des sources de financement classique que sont : les prêts bancaires aux individus, les prêts des bailleurs de fonds, les aides nationales et internationales au développement, ainsi que les investissements étrangers pour vulgariser et optimiser l’achat des bons de consommation solvable, périodique et durable à chaque individu des ménages de leur communauté.

 

L’achat de compte marchand et des bons de consommation pour soi et pour tiers, par le biais de l’enrôlement est le fait de se rendre solvable et rendre solvable chaque individu de la communauté.

 

L’activité d’enrôlement, c’est la vente de compte marchand et de bons de consommation pour réaliser le patrimoine collectif constitué du capital productif commun en espèce et en industrie. Le capital commun en espèce est déposé auprès des banques de la place pour servir de caution commune, tandis que, le capital en industrie est aux mains des salariés de la production commune dont le bénéfice est impartageable. 

 

-  Les comptes marchands

 

Ce sont les comptes portés par le progiciel MCNP qui logent les bons et les traites numériques.

 

a. L’achat du compte marchand

 

v  Qui sont concernés par l’achat du compte marchand ?

 

Sont concernés par l’achat de compte marchand :

- Toute personne physique ou morale qui l’achète pour soi et 

- Toute personne physique ou morale qui l’achète pour tiers.

 

v  Que paient les personnes physiques et morales pour le compte marchand?

 

NB : les prix des comptes marchands sont fonction du pouvoir d’achat de la monnaie en cours dans chaque pays. Ce prix minimum est ici pris en exemple dans un pays où la monnaie est le franc CFA.

- Toute personne physique qui achète le compte marchand pour soi paie : 5000 F CFA ;

- Toute personne morale qui achète le compte marchand paie : 70 000 F CFA ;

- Toute personne physique ou morale, pour l’achat de compte marchand pour tiers, paie : 2187,5 F CFA, l’unité.

 

Exemple : Pour acheter 10 Comptes Marchands pour tiers, chaque personne physique ou morale paie, 21 875 FCFA soit : 2187,5 F CFA X 10.

 

v  Quels sont les avantages à acheter un compte marchand pour tiers ?

 

Un compte marchand acheté pour tiers à 2187,5 F CFA rapporte à l’acheteur un bon d’achat de 70 000 F CFA à terme ;

 

- Les bons de consommation

 

Ce sont des bons numériques générés par les comptes marchands sur le progiciel MCNP. On distingue :

- les bons numériques de consommation, renouvelables et non renouvelables des individus et ménages,

- les bons de consommation de production des entreprises et industries,

- les bons de salaire qui rémunèrent les travailleurs.

 

b. La vente des bons de consommation

 

v  Qui sont concernés par la vente des bons de consommation?

 

Sont concernés par la vente des bons de consommation :

- Toute personne physique ou morale qui l’achète pour soi et 

- Toute personne physique ou morale qui l’achète pour tiers.

 

v  Que paient les personnes physiques et morales pour les bons de consommation?

 

Le bon d’achat aboutit à deux sortes de consommation : la consommation récurrente et non récurrente.

 

· Consommation récurrente

 

La consommation récurrente est la modalité de la consommation périodique, répétitive, à durée indéterminée ou déterminée.

- Pour bénéficier d’un bon d’achat récurrent à durée indéterminée de 150 000 F CFA, toute personne physique paiera : 150 000 x 5.6 = 840 000 F CFA ;

- Pour bénéficier d’un bon d’achat récurrent pour une durée de 12 mois de 150 000 F CFA, toute personne morale paiera : 150 000 x 5.6 = 840 000 F CFA ;

-          Toute personne physique ou morale, pour bénéficier d’un bon d’achat récurrent de 150 000 F CFA à durée indéterminée, pour chacune de 100 personnes par exemple, paiera au total : 100 x 150 000 x 5.6 = 84 000 000 F CFA.

 

NB : Ce prix minimum est ici pris en exemple dans un pays où la monnaie est le Franc CFA.

Le multiplicateur 5.6 est la PCK (Période de Constitution du Capital) et est fonction du pouvoir d’achat de la monnaie en cours dans chaque pays.

 

· Consommation non récurrente

 

La consommation non récurrente est la modalité de consommation une fois pour de bon.

 

- Pour bénéficier d’un bon d’achat non récurrent de 150 000F CFA, toute personne physique paiera : 150 000 x (5.6)/8 = 105 000 F CFA ;

- Pour bénéficier d’un bon d’achat non récurrent de 150 000 F CFA , toute personne morale paiera : 150 000 x (5.6)/8 = 105 000 F CFA.

 

NB : le diviseur (8) dans les exemples ci-dessus est la PRK (Période de Reconstitution du Capital) et il varie en fonction du type du bien, du produit ou du service.

 

v  Quels sont les avantages à acheter les bons de consommation pour tiers ?

 

Un bon de consommation acheté pour tiers rapporte à l’acheteur en plus de son capital resté en espèce, la moitié de son montant en bons d’achat à terme.

 

2. La centrale d’achat et de vente (le module de la ZPPE)

 

La centrale d’achat et de vente numérisée est le centre de vente de comptes marchands, de bons de consommation, aux entreprises et industries partenaires, essentiellement commerciales ,ainsi qu’à leurs salariés.

 

C’est la centrale, sans laquelle, ne peuvent s’opérer auprès des partenaires fournisseurs non membres, les consommations récurrentes et non récurrentes de l’ensemble des personnes physiques et morales, titulaires de compte marchand et de bons de consommation.

Cette centrale est destinée à permuter de façon centralisée, les ventes et les achats des marchandises, par voie de comptes marchands, entre les entreprises et industries membres et partenaires.

L’achat sur cette centrale est destiné aux réapprovisionnements qui débouchent sur le paiement par traites aux fournisseurs externes. Les traites peuvent être escomptées en espèces auprès des banques ou en nature auprès d’autres fournisseurs sur le MCNP.

 

3. La centrale des marchés de la production commune(le module des GAC)

C’est la centrale où s’opèrent les consommations récurrentes et non récurrentes de l’ensemble des personnes physiques et morales, titulaires de compte marchand et de bons de consommation acquis à la centrale d’enrôlement.

 

Cette centrale est animée par des divisions de Biens, Produits et Services organisées en créneaux distributeurs, transformateurs et producteurs.

 

C’est la centrale où se font les allocations des bons de consommation des entreprises et industries aux producteurs, transformateurs et distributeurs membres organisés en division et leurs salariés.

Les bons de consommation entreprises et industries et les bons de salaire alloués aux entreprises, industries et aux salariés des divisions de la production commune sont les contreparties des marchandises laissées à leur division. Celles-ci, sont chargées de vendre ces marchandises contre des bons de consommation exclusivement.

Souscription au Compte Marchand

Connexion

Pour retrouver son Code Membre
Souscription au Compte Marchand
Nos Produits